Comment clôturer un potager ?


Cultiver son potager est une bonne idée pour déguster des légumes frais dont on a nous-mêmes contrôlé la production. Mais ceci demande du temps et de l’investissement. En effet, les graines sont délicates et il est essentiel de les protéger avec une clôture. Pour vous aider à installer votre clôture, voici un article explicatif détaillant toutes les étapes pour bien clôturer son potager.

Pourquoi clôturer son potager ?

Après une clôture ganivelle, vous souhaitez créer un potager pour déguster de bons légumes ? Pour cela, installer une clôture est important pour protéger votre culture et séparer les différentes espèces plantées. Une clôture a également l’avantage de souligner les contours du potager et de lui donner un côté décoratif appréciable. Or, poser une clôture ne se fait pas au hasard : des étapes spécifiques doivent être respectées pour une installation optimale et durable.

Clôturer son potager : les étapes à suivre

Voici les étapes à suivre pour l’installation de votre clôture :

  • Etudiez votre environnement pour savoir quel type de clôture sera le mieux adapté. Si votre potager est isolé, à proximité d’un bois ou en pleine campagne, votre clôture devra être solide. En revanche, s’il est situé dans votre jardin, fermez votre potager avec un système solide, mais discret (N.D.L.R. Pourquoi choisir de la brande plutôt qu’un claustra, de la canisse ou du bambou).
  • Définissez votre projet : ceci passe par une analyse des dimensions et du périmètre de votre clôture pour connaître le nombre de poteaux nécessaire et la quantité de fils, grillages ou panneaux. Choisissez également les bons matériaux pour être sûr d’acheter une clôture robuste et capable de résister aux intempéries et aux éventuelles tentatives d’intrusion. Prenez aussi en compte l’espace afin de circuler librement dans votre potager. Autre critère à considérer : le mode d’installation de votre clôture. Celui-ci dépend du type de clôture acheté et des caractéristiques de votre terrain. S’il est compact, vous pourrez fixer vos poteaux directement dans la terre et s’il ne l’est pas, avoir recours à du ciment devra être envisagé pour que votre clôture reste bien stable.
  • Informez-vous sur la législation : certaines lois régissent l’installation d’une clôture. Pensez donc à vous renseigner avant de la mettre en place.
  • Installation de votre clôture : en premier, vous devez fixer les poteaux en commençant par ceux placés aux extrémités et en terminant par ceux intermédiaires. Installez ensuite les fils de tension, puis finissez par la mise en place du grillage en commençant par le premier poteau d’extrémité et en terminant par le dernier. Prenez garde de maintenir le grillage bien tendu et de le fixer aux poteaux intermédiaires ainsi qu’aux fils de tension.

Quel type de clôture installer ?

Vous pouvez choisir une clôture grillagée. Plusieurs types de grillages sont proposés : les mailles en rouleaux et les panneaux rigides qui n’ont pas besoin de fils de tension. Ils sont faciles à installer et plus chers. Les mailles soudées et les mailles fines sont de leur côté moins chères, mais elles demandent l’utilisation de fils de tension.

Si vous souhaitez installer une clôture de potager originale, vous pouvez utiliser des rondins de bois, des branches, des troncs d’arbre ou encore du bambou.

Bon à savoir : la clôture grillagée est la plus facile et rapide à mettre en place. Pour en construire une, des poteaux, des panneaux de grillage rigides, des piquets et du béton pour le scellement sont nécessaires.

Si vous souhaitez installer une clôture pour délimiter et protéger votre potager, il vous suffit de suivre les étapes mentionnées ci-dessus. Prenez le temps de choisir votre clôture. Il est important qu’elle soit robuste et de bonne qualité pour une protection optimale et durable de votre potager. Une fois en place, votre potager sera bien préservé !

Publié le 26 août 2020